header

Atteindre la sobriété énergétique

L’énergie la plus durable est celle que nous ne consommons pas. Forts de cet adage plein de bon sens, nous avons réduit nos consommations de 20% par rapport à 2017-2018.

En bref

-20 % la réduction de notre consommation électrique depuis 2018
-20 % supplémentaires d’ici à 2026, -30% d’ici à 2030 : un objectif ambitieux
39 % de notre consommation électrique concerne le fonctionnement des remontées mécaniques
33 % concerne la consommation électrique des bâtiments à usage tertiaire
92 cabanes d’exploitation rénovées d’ici 2030

Nos principales actions

> La régulation automatique de la vitesse des remontées mécaniques en exploitation en fonction de la fréquentation. En effet, réduire la vitesse des remontées mécaniques, ne serait-ce que de quelques mètres par seconde, lorsque l’affluence le permet, permet effectivement de réduire la consommation électrique, de manière presque transparente pour les utilisateurs : adapter la vitesse de la télécabine de Ratier de 56 mètres à 5 mètres par seconde permet par exemple une diminution de 24% de la puissance électrique.

> La rénovation complète du parc de cabanes d’exploitation implantées sur le domaine skiable d’ici 2030.

> Le remplacement progressif de matériel par un matériel plus efficient (enneigeurs, variateurs…).

> La récupération de chaleur produite par les moteurs lents des remontées mécaniques pour chauffer les gares: déploiement sur la gare d’arrivée de la nouvelle télécabine du Pontillas.

> La récupération de l’air chaud des compresseurs pour chauffer les bâtiments (un compresseur équipé sur 13 actuellement).

> Le démontage des aérothermes en gare de remontées mécaniques.

 

2019/2020: fermeture du domaine skiable mi-mars, 1er confinement

2020/21, année de fermeture des remontées mécaniques (crise sanitaire)

​​Un télésiège qui chauffe les fesses, vraiment ?

Vous en avez peut-être rencontré dans d’autres domaines skiables, ou entendu parler…certains télésièges ont une assise “chauffante”. Ce système fonctionne le plus souvent grâce à une résistance électrique qui chauffe en gare, pour ensuite distribuer la chaleur le temps de la montée.

Les constructeurs annoncent une puissance de 7,5 kw par siège, soit 750 kw pour un télésiège qui en comporterait 100.  A chaque passage en gare (environ 30 secondes), la résistance s’active…et quand on fait le compte, on est surpris…

> 30 MW environ de consommation additionnelle pour un télésiège équipé de sièges chauffants

> 0,2% de notre consommation électrique totale

À Serre Chevalier, nous ne sommes pas pour ce type d’installations, alors que nous essayons de réduire notre consommation énergétique. Il nous semble plus pertinent d’investir pour améliorer l’efficacité énergétique de nos installations ou produire de l’énergie.



Partager sur